Bonjour les BNS Addicts !

Il existe aujourd’hui de nombreuses prothésistes ongulaires aussi bien en France qu’en Belgique, mais, comment choisir la bonne parmi tout ce choix ?

Je vous livre aujourd’hui les trois éléments à prendre en compte pour bien choisir votre prothésiste ongulaire.

1. Les certifications de formation privée et l’hygiène

 

Le métier de prothésiste ongulaire ne s’improvise pas du jour au lendemain. Par conséquent, celles qui veulent exercer ce métier doivent absolument posséder une, voir même plusieurs certifications de formation ; vivement conseillé.

Ces certifications sont la preuve qu’elles ont bien été formées à tout ce qui se rapporte à ce métier. En effet, une prothésiste ongulaire n’est pas là seulement pour faire du nail art et décorer les ongles. Elle doit aussi, entre autres, faire attention à vos ongles naturels afin de ne pas les abîmer …mais aussi en fonction de leur état actuel. Celle-ci connaît les allergies, les maladies de l’ongle naturel (héréditaire ou non).

Etre conscient que le modelage d’ongles n’est pas un acte anodin car on touche aux ongles…au corps humain

En effet, selon les maladies ou l’état de la personne, la pose des ongles peuvent lui être déconseillées.  Cela fait partie de l’hygiène ; l’hygiène est LA base et on l’apprend lors de bonnes formations. Nettoyage et désinfection du matériel de travail pour chaque nouvelle cliente. Comment le savoir ? Une fois sur place, celle-ci doit avoir un jeu de plusieurs limes (ou limes jetables) et de plusieurs petits outillages métalliques (repousse cuticules, limes métalliques) qu’elle nettoie après chaque cliente !!! Voici le type d’exemples basique 🙂

Chaque cliente est unique et la prothésiste doit adapter ses compétences en fonction de la cliente et de ses desiderata . Ainsi, la première étape pour le choix de prothésiste ongulaire, est de vérifier si elle a des certifications à titre privée

 

2. Travailler avec des produits aux normes européennes

 

Les produits de basse qualité sont aujourd’hui facilement accessibles sur les plateformes que l’on ne cite plus et leurs prix sont très avantageux. Toutefois, l’utilisation de ces produits peuvent avoir des conséquences néfastes sur la santé et souvent, les origines sont douteuses.

Une bonne prothésiste ongulaire doit savoir qu’il est très important d’utiliser des produits de qualité, non seulement pour la santé, mais aussi pour l’aspect esthétique et la durabilité…je dirais même surtout pour la santé ! Car un ongle qui a subit un traumatisme, sera irréversible ; chocs, déformation des ongles, ongles fragilisés, etc

Vérifiez toujours que la prothésiste ongulaire utilise des produits qui sont aux normes européennes CE. C’est la seule garantie que tout ce qui sera appliqué sur vos ongles sera sans conséquence néfaste et que tout le travail effectué durera assez longtemps.

Si votre prothésiste n’utilise pas des produits aux normes européennes et que ces produits sont de basse qualité, c’est un mauvais signe.  Comment le savoir ? Avant de prendre un rendez-vous, il vous suffit tout simplement de lui tel en lui demandant avec quelle marque de produits elle travaille ? Ainsi et grâce à internet, taper le nom dans Google (Google est ton ami) et vérifier 🙂

 

3. Demander auprès de ses clientes ou voir sa page

 

Il n’y a rien de mieux pour connaître la réputation d’une prothésiste que de demander l’avis de ses clientes. Si les avis sont plutôt positifs, vous pouvez sauter le pas, mais si les avis sont négatifs, il n’y a aucune raison d’aller plus loin avec cette prothésiste.

La satisfaction des anciennes clientes est un élément très important pour prendre votre décision et juger de la fiabilité d’une prothésiste ongulaire.

Vous pouvez également visiter la page de la prothésiste ou son site web pour y voir les commentaires laissés par les clientes, mais aussi pour voir les photos de ses réalisations. Toutefois, soyez vigilants et assurez-vous qu’il ne s’agit pas de faux avis et que les photos soient bien les siennes.

 

En plus de ces trois éléments importants pour choisir une bonne prothésiste ongulaire, d’autres aspects interviennent :  l’accueil, le respect de vos ongles, l’écoute de la cliente et conseils, le choix de la forme qui vous convient le mieux, etc.

J’espère vous avoir guidé au mieux 🙂

En vous souhaitant une excellente semaine, je vous embrasse tendrement

 

Artistiquement vôtre,

Patricia Taravella, fondatrice BNS